Vous êtes ici : Accueil Mellery 2-Bulletin du CADEV : procès de Mellery et suivi médical
Actions sur le document

01-06-2003 - 2-Bulletin du CADEV : procès de Mellery et suivi médical

Dans son bulletin de juin 2003, le CADEV annonce et détaille la signature de la convention pour le suivi médical des habitants de Mellery : "Enfin diront les uns, trop tard diront les autres !". Quoiqu'il en soit, le CADEV soutient cette initiative même s'il estime qu'il y a 10 ans de retard.

PROCEDURE DE CONCILIATION :

  • fin 1989, au nom du CADEV, était intenté, à Nivelles, une action dite "en évacuation des déchets" avec pour but, la restautation de l'environnement ;
  • 6 novembre 1990, le tribunal nomme un collège de trois experts ;
  • janvier 2001, après plus de 10 ans (!), les experts ouvrent la voie à une tentative de conciliation. Après de nombreuses concertations entre avocats, la Région wallonne envisage d'indemniser les personnes préjudiciées. Le CADEV souhaite vivement l'aboutissement de la conciliation et qu'ainsi "un terme soit mis à une saga qui n'a que trop duré".
  • fin juin 2003, la Cour d'Anvers rendra son arrêt.

Le CADEV rappelle l'historique du procès de Mellery et la situation à l'heure de boucler la revue : la procédure de conciliation et l'arrêt que doit rendre la Cour d'appel d'Anvers d'ici la fin du mois. Le CADEV  reprend  également la conférence de presse des ministres de la Santé (Communauté française) et de l'Environnement (Région wallonne) et détaille  la convention pour le suivi médical des habitants de Mellery.

SUVI MEDICAL.

Le lundi 2 juin 2003, la ministre de la Santé et le ministre de l'Environnement ont annoncé, lors d'une conférence de presse ce 2 juin,  la signature d'une convention pour le suivi médical.

"Enfin diront les uns, trop tard diront les autres !". Quoiqu'il en soit, le CADEV soutient cette initiative même s'il estime qu'il y a 10 ans de retard.

Le suivi médical permettra aux habitants exposés durant la période critique de s'assurer qu'ils ne développent pas de maladies particulières. La ministre de la Santé estime que les pouvoirs publics ont une dette morale vis à vis des habitants de l'entité.

Dans son bulletin, la CADEV reprend les termes de la convention :

1. à qui s'adresse le suivi médical :
    • les quartiers situés en contrebas de la décharge (nom des rues) ;
    • les quartiers qui auraient pu être affectés par les écoulements gazeux ainsi que les rues empruntées par les camions (nom des rues) ;
    • concerne 1000 personnes, y compris ceux qui ont quitté Mellery.
Le CADEV s'étonne de l'absence d'au moins deux rues pourtant concernées l'une pour son taux élevé d'échange de chromatides soeurs et l'autre parce que traversée par les transporteurs de déchets.

2. le suivi médical est gratuit et consiste en un dépistage complet au long cours ;

3. Le calendrier de mise en place du suivi (12 mois) est repris et détaillé.

Le CADEV annonce qu'il restera vigilant.

« Janvier 2019 »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
 

Réalisé avec le CMS Plone, le système de gestion de contenu Open Source

Ce site respecte les normes suivantes :