Vous êtes ici : Accueil Mellery 4-Conférence de presse - Région wallonne et Communauté française
Actions sur le document

02-06-2003 - 4-Conférence de presse - Région wallonne et Communauté française

14 ans après la fermeture de la décharge de Mellery, les autorités publiques signent une convention permettant aux riverains de bénéficier d’un suivi médical gratuit.

Le 2 juin 2003, la ministre de la Santé de la Communauté française et le ministre de l’Environnement de la Région wallonne signent à Villers-la-Ville, une convention à propos du suivi médical des riverains de l’ancienne décharge de Mellery, 14 ans après sa fermeture.

L’objectif de la convention est d’offrir gratuitement aux riverains de la zone Mellery qui le souhaitent, une consultation médicale annuelle sous la responsabilité de l’Institut Jules Bordet. Ainsi, si un problème était décelé, le suivi médical permettra d’agir le plus vite possible, de façon préventive.

La zone Mellery est située en contre-bas de la décharge et comprend les quartiers qui auraient pu être affectés par des écoulements gazeux en provenance de la décharge (détermination géographique spécifiée).

La convention prévoit que l’Institut Bordet assure la mise en œuvre de la convention avec la collaboration de l’asbl HECTOR pour les aspects liés à la communication, ainsi qu’un soutien aux médecins traitants et une information périodique aux habitants, médecins traitants et bourgmestre de Villers-la-Ville.

Petit rappel historique

La décharge de Mellery, c’est 25 ha situés dans une ancienne sablière contenant 1 million de tonnes de déchets industriels souvent illégaux.

  • 1989 : fermeture de la décharge ;
  • 1990 : travaux d’assainissement réalisés par la SPAQUE ;
  • 1990 et 1992 : l'IHE (actuellement ISP) réalise des analyses biologiques et débute un suivi médical des habitants de Mellery ;
  • 1996 – 1997 : réalisation d’un programme d’analyses génétiques ;
  • 1999 : signature d’un accord de coopération entre CF et RW visant les modalités d’un protocole de suivi médical des habitants riverains de Mellery et mise en place d’un comité scientifique (experts de l’Académie de Médecine de Belgique) ;
  • 1999 : une étude sur les difficultés de communication rencontrées dans la gestion de ce dossier a été réalisée par le groupe Spirale de l’Ulg.

Une réunion avec les habitants, organisée par le CADEV (Comité d’action et de défense de l’environnement de Villers-la-Ville) et la ministre de la Santé de la CF a permis de mettre en avant l’impatience bien légitime des habitants à bénéficier des interventions nécessaires et des explications entre les anomalies biologiques relevées dans les analyses et l’exposition à la décharge.

Le protocole de suivi médical coûte 148.750 € pour la première phase de 18 mois et pour les années suivantes ; 49.580€ de budget récurrent sont prévus. La convention sera renouvelable chaque année et ce, pendant 10 ans.

Communiqué de presse de la ministre de la Santé de la Communauté française et

communiqué de presse du ministre régional de l'Environnement

Documents attachés:
Conférence de presse du ministre wallon de l'Environnement concernant la convention portant sur le suivi médical gratuit pour les riverains de Mellery.
14 ans après la fermeture de la décharge de Mellery, les autorités publiques signent une convention permettant aux riverains de bénéficier d’un suivi médical gratuit.
« Mai 2019 »
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
 

Réalisé avec le CMS Plone, le système de gestion de contenu Open Source

Ce site respecte les normes suivantes :